Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Couches en Bourgogne

Si vous voulez connaitre mon village d'origine, vous pouvez aller visiter ce site ICI.
Mais vous pouvez également retenir quelques dates importantes (cliquez sur les images pour les liens vers les sites)

La fête de la VIVRE : 23 et 24 Août 2008
logo-20vivre-202008-copie-1.jpg

JAZZ à COUCHES : 4, 5, 6 et 7 juillet 2007

Recherche

Bienvenue ! Welcome !!

A travers ce blog, je souhaitais partager ma passion pour le point de croix avec d'autres brodeuses et aussi partager avec ma famille cette région nouvelle pour moi, les Pyrénées.
Et puis de fil en aiguille (meuh non, c'est pô un jeu de mot !...), d'autres centres d'intérêts, d'autres passions et occupations se greffent petit à petit : jardinage, nature, bricolage, lecture mais aussi la Bourgogne, ma région d'origine.
Sur mon album, vous pourrez voir mes projets terminés et à venir (qui ne sont pas tous sur ce blog).
 
 Et surtout, n'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter pour être averti des nouveaux articles !

signature-elfe.gifBonne Visite !!l'annuaire des piquées du fil                                    

 QuiQuiPost ???

 

 


As I have some english speaking friends, I will try to write my articles in both languages.

 

Archives

16 mai 2009 6 16 /05 /mai /2009 07:00

Nous poursuivons notre visite de Marrakech avec les tombeaux Saadiens. Ils sont enclavés dans de petites rues, presque difficile d'en trouver l'entrée. C'est probablement pour ça que, datant du XVIème siècle, ils n'ont été (re)découvert qu'en 1917. Il est difficile de vous montrer l'intérieur car sans éclairage artificiel pour la conservation des matériaux, difficile de prendre des photos...

Today, we follow our visit of Marrakesh with the Saadien tombs. Difficult to find them in small back street, that's probably why, built in the 16th century, they've been re-discovered in 1917. Difficult also to show you the interior because with no artificial light to keep the materials, difficult to take some pictures...

Image Hosted by ImageShack.us

Ici une porte typique de l'art Hispano-Mauresque : marbre, stuc et bois (de bas en haut). Le stuc ressemble à une véritable dentelle, c'est magnifique !
Here, a typical door of Moorish art : marble, stucco and wood (from bottom to top). The stucco looks like real lace, it's wonderful !

Image Hosted by ImageShack.us

Image Hosted by ImageShack.us

Juste à la sortie des tombeaux, la mosquée Yacoub el-Mansour.
Next to the tombs, the mosque Yacoub el-Mansour

Image Hosted by ImageShack.us

Au Maroc, la totalité des mosquées (sauf 2...) ne sont pas accessibles aux non musulmans alors pas de cliché de l'intérieur...
In Morrocco, all the mosque (except 2) are not accessible to non Muslims so no picture of the interior.


A la demande de Brodette, un petit peu plus sur l'histoire des tombeaux.
Je suis en vacances pour une semaine alors j'ai le temps de vous en dire un peu plus ;-)

Voici un extrait du guide Hachette "un grand week-end à Marrakech" :

Construit par Ahmed le Doré à l'emplacement de la koubba qui abritait déjà les tombes de son père, Moulay Abdallah, et de son grand-père, le fondateur de la dynastie, ainsi que la dépouille du sultan merinide Abou el-Hassan, les tombeaux saadiens sont les derniers témoins de la grandeur de la dynastie.

Un lieu sacré
Lorsqu'en 1654, le sultan alaouite Moulay Ismaïl ordonne la démolition de tous les palais et édifices évoquant la granduer de Saadiens, il épargne pourtant les tombeaux et se contente d'en faire murer l'accès. Il faudra attendre 1917 pour que leur existence soit révélée au public.

La salle du mirhâb
Divisée en trois nefs et trois travées par quatre colonnes de marbres blanc, cette première salle était destinées à l'origine à la prière et au recueillement. Le mirhâb, niche de prière, orné de stalactites de stuc, indique la directiuon de La Mecque. Une vingtaine de sultans alaouites et certains membres de leur famille y furent finalement inhumés. Les tombes ne sont la plupart du temps signalées que par de simples carreaux de faïence.

La salle des douze colonnes
Construite sur un plan carré de dix mètres de côté, elle abrite en son centre les tombes relativement modestes du sultan Ahmed le Doré et de certains de ses descendants. Douze colonnes de marbre de Carrare soutiennent la coupole de bois de cèdre sculptée et rehaussée de feuilles d'or.

La salle de trois niches
Deux portes latérales dans la salle des douzes colonnes permettent d'accéder à cette salle destinée à abriter les tombes des enfants.

Le mausolée de Lalla Messaouda
Accolé au mur de la mosquée, au coeur du jardin où sont dispersées les tombes des nombreuses épouses légitimes du sultan, ce mausolée renferme la tombe de la très vénérée mère d'Ahmed le Doré.

Pour la petite histoire, il me semble me souvenir que le guide nous a raconté qu'en 1917, lors d'un survol au dessus de Marrakech, c'est un pilote qui retrouvé les tombeaux.
Voilà, c'est tout ce que je sais !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

tout+chocolat 16/05/2009 13:21

si je me souviens bien il y a de superbes zelliges , mais je ne suis pas sure! C'était avant les enfants qui sont des ados maintenant.

brodette 16/05/2009 12:44

Merci Mamzelle!Mais est-ce qu'on ressent une émotion  parce que c'est beau, ou parce que c'est très sobre, est-ce qu'il y a une atmosphère particulière, enfin, tu vois ce que je veux dire?

Nathalie 16/05/2009 17:35


Ahhhh ! Alors je n'ai pas trop de souvenirs d'émotions particulières. Globalement, pour la plupart des lieux qu'on a visité dans Marrakech, ce qui m'a marqué c'est
le contraste entre le brouhaha de la ville et le calme du lieu visité que ce soit le jardin Majorelle, les tombeaux saadiens, tout ce qui a une cour intérieure en fait.
Nous avons fait une partie de nos visites avec un guide (notamment aux tombeaux), c'étaient un "ancien" qui ne voyait pas les français comme les "sales colons". Sa vision était très intéressante
(comparée à celle des jeunes, dont un qu'on a vu clairement arnaqué un groupe de papy, une honte !!)


brodette 16/05/2009 08:22

Tu peux nous raconter l'histoire de ces tombeaux (pourquoi, qui, l'atmosphère...)?Tu as vu toutes ces merveilles en 1 semaine?C'est sympa de nous en faire profiter, continue...Bisous

Nathalie 16/05/2009 11:24


Voilà, un petit peu plus ! ;-)